Projet n° 173 RDC Sud Kivu Ciriri

COUT DU PROJET  5379 US$ soit 4828 EUROS

Pour télécharger ce projet - Cliquer ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour suivre Rémi à partir du 13 juillet  : Cliquer ici

Et sur facebook   :  Cliquer ici

 

_N2C4992 (Copie NXPowerLite)

 

 

 

 

©J.HOUYVET / Lumieresmarines.com

 

 

 

 

 

 

IMG_1081

 

IMG_2347

 

Le projet est financé par le tour du Cotentin en Stand Up Paddle de Rémi BELAN 

 

Le lancement de la campagne participative du projet « Le Tour du Cotentin en Stand Up Paddle » est ouverte.

 

Cette campagne permettra entre autre de récolter des fonds pour la partie humanitaire, car au-delà des 2000 euro récoltés, tous les dons au-dessus de cette somme seront intégralement reversés à EAU SANS FRONTIERES INTERNATIONALE afin de mener à bien mes projets d’accès à l’eau potable pour aider les populations défavorisées.

 

Vous allez trouver tous les détails sur le site internet de FOSBURIT (lien ci-joint) pour découvrir et comprendre le fonctionnement de cette plateforme participative spécialisée dans le financement des projets sportifs (crowdfunding en anglais).

 

Voici le lien pour accéder au projet :

 

http://www.fosburit.com/projets/projet/le-tour-du-cotentin-en-stand-up-paddle/

 

Sur le site du magazine "Le Rotarien" :

 

http://www.lerotarien.org/en-direct-des-clubs-et-districts/fil-dactualites/fiche/article/contribuez-au-defi-standup-paddle-au-profit-dun-projet-esfi.html

 

et sur Facebook :

 

https://www.facebook.com/rotary.en.action/?fref=ts

 

L'arrivée sur Ouest France

http://www.ouest-france.fr/normandie/avranches-50300/arrivee-de-remy-belan-au-pied-du-mont-4375154

 

Pour télécharger la carte du tour du Cotentin cliquer ici

 

 

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

 

 

En RDC en général et au sud Kivu en particulier, l’eau  reste  l’un des services sociaux les plus importants pour la  population.

 

IMG_9438 Elle est une source de vie et la vie même dit-on.   Elle reste cependant une excellente denrée alimentaire consommée  par l’ensemble des êtres  vivant.

Depuis plusieurs décennies, cette précieuse ressource devient de plus en plus rare voir même indisponible dans certains quartiers de la ville de Bukavu.

 

Le cas de  la paroisse catholique de  CIRIRI par exemple ou la pénurie d’eau s’observe du jour au jour suite à une forte démographie de la population qui aurait augmenté dix fois de plus au vu des multiples guerres de répétition vécues dans le pays.

 

Ces guerres  qui auraient rendu inaccessible certaines zones de la province (milieux  ruraux) en provoquant un mouvement  d’exode rural de la population ,   ont déchiré  et  déchirent  les différents  villages de la province et de la région  du Kivu toute entière  obligeant ainsi les populations à quitter les villages pour s’installer  ailleurs où il ya un peu de calme . 

 

Cette situation est également à la base de nouveaux quartiers qui ont vu le jour et qui nécessitent d’être alimenté en eau potable au profit de la multitude des pauvres et vulnérables qui y habitent.

 

Fort  malheureusement, l’augmentation de la population n’a pas été accompagnée par de mesures appropriée de renforcement et/où de création  des nouvelles adductions d’eau potable pour permettre à la population 131654647_1831n d’accéder  à l’eau potable. 

 

A Ciriri il ya plus au moins 2 adductions qui ont été faites durant les trente dernières  années.  Celle réalisée  par l’Unicef en 2009  , qui  alimente  l’hôpital  Docteur Rau , la paroisse de Ciriri et quelques  voisins de l’hôpital   ne répond  pas cependant au besoin d’accès  à l’eau potable qui s’accentue du jour au  jour dans cette contrée comme dans  toutes les autres .

 

L’agglomération  de Ciriri   détient  une seule source d’eau  WESHA  aménagée  depuis les années  1980 et qui approvisionne l’ensemble de sa population malgré sa capacité.  Une forte demande s’observe par rapport à l’offre sans aucun mécanisme d’adaptation.

 

Pour répondre à leur éminent besoin besoins vitaux, certains membres de la IMG_9428 population se servent de la rivière WESHA avec toutes les implications négatives de cette rivière sur leur santé (développement des maladies hydriques), le vagabondage des enfants à la recherche d’eau dans les quartiers voisins, de cas d’accidents  enregistrés  et beaucoup d’autres problèmes sociaux.

 

D’autres , perturbent les activités à l’hôpital  et à la paroisse à la recherche de l’eau potable sans parler des difficultés que rencontrent les élèves  des écoles environnant Ciriri  et dont leurs écoles ne disposent pas de l’eau pour les travaux d’entretien . Cette situation ne laisse personne indifférente.

 

Nous avons constaté que suite à l’absence d’un réservoir  adéquat   , après  chaque 12 heures, il ya l’eau qui passe au trop plein  dans les citernes installées à la paroisse de Ciriri. C’est pourquoi, il est   bon de récupérer  toute cette eau qui passe pendant au moins 8 heures sans arrêt  tel que nous l’apprend la GIRE( Gestion intégrée  sur la ressource en eau).

 

Donc on a vu utile de construire un mini réservoir  de ± 10m3  qui sera là que pour stocker cette eau pendant les heures creuses puis desservir quelques ménages  de la même  paroisse qui ont difficile à trouver de l’eau le matin  .

232284871 Au vu de ce qui précédent, l’aménagement d’un réservoir pour servir à accumuler l’eau pendant la nuit et en puisé la journée ainsi que l’installation de deux bornes fontaines dans les quartiers nouvellement habités nécessite au profit de l’ensemble de cette population victime d’inaccessibilité à l’eau potable dans leur contrée.

 

Voila donc ce qui justifie le projet d’aménagement d’un réservoir d’eau ainsi que l’installation de deux bornes fontaines dans les quartiers de CIRIRI.

 

OBJECTIF DU PROJET

Le projet dont les grandes lignes viennent d’être développées, vise :

La construction d’un réservoir  à la paroisse de Ciriri en vue d’accumuler de l’eau potable qui alimentera les populations locales ;
Réduire  les difficultés d’accès  à l’eau potable que rencontre la population locales des quartiers et communautés ecclésiales  vivantes de la paroisse de Ciriri  toutes confessions religieuses confondues ;
Construire deux bornes fontaines dans deux quartiers  parmi les nouvellement construits dans la paroisse de Ciriri.

Resultats attendus

Un réservoir  de  ± 10 M3  est construit à paroisse catholique de Ciriri pour desservir en eau potable sa population ;
Deux bornes fontaines sont construites pour la population de Ciriri ;
L’accès  à l’eau potable est réalisé  pour la population à Ciriri.

 

BENEFICIAIRES

Comme  bénéficiaires, ce projet vise construction d’un réservoir  ainsi que la IMG_9546 mise en place de deux bornes fontaines pour la population de Ciriri et ses environs en vue de réduire  les difficultés d’accès  à l’eau potable. Il s’agit donc de la population de Ciriri  comme bénéficiaire.

 

Activités à réaliser

Pour matérialiser  ce  projet, les activités suivantes doivent être réalisées : 

La préparation  du terrain où sera construit le réservoir ;
La réunion  des matériels  pour la construction du réservoir ;
La construction du réservoir  et deux bornes fontaines ;
L’alimentation  en eau potable du réservoir  construit et de deux bornes fontaines ;
L’opérationnalité  de l’eau par son accession par la population ;
Le suivi et évaluation des activités ;
La mise en place du comité local de suivi et maintenance des ouvrages  construits.

 

 

Pour tout renseignement

contact@eau-sans-frontieres.com

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                    

 

 

 

 

 
Dernière modification : 23/08/2016
 

 

République démocratique du Congo

 

Carte_administrative_de_la_RDC

 

Capitale : Kinshasa
Surface : 2 345 409 km²
Population : 6751 milliers d'habitants
Espérance de Vie : 58 ans
Mortalité Infantile : 104 ‰
Alphabétisation : 33 %
Accès à l'eau potable : 52 %

 
 

En partenariat avec

Eau sans Frontières, en partenariat avec Wasrag